7 conseils pour vous aider à faire cohabiter enfant et chiot

7 conseils pour vous aider à faire cohabiter enfant et chiot
  • SumoMe






Il peut arriver que la venue d’un chiot au sein d’une famille ayant un enfant en bas âge provoque quelques désagréments. En effet, les jappements intempestifs du jeune chiot encore non dressé peuvent effrayer l’enfant. A la longue, il risque de ne pas apprécier la compagnie de l’animal et pourrait même le brutaliser.

Si vous êtes dans ce cas, il vous appartient, en tant que parent, d’apprendre les bons réflexes à votre enfant afin de créer une relation harmonieuse avec votre chien.

Voici quelques conseils :

1. Bien réagir quand le chiot mordille

Entre son deuxième et dixième mois, le chiot commence à faire ses dents, ce qui lui donne l’envie de mordiller furieusement tout ce qu’il trouve, y compris vos doigts ou vos orteils. Mordiller est aussi un moyen pour lui d’explorer son environnement. Vous ne pouvez pas arrêter le chien dans ses crises, cependant vous pouvez faire en sorte que votre enfant n’en subisse pas les conséquences.

Vous pouvez par exemple prendre votre enfant sur vos genoux pour qu’il soit à l’abri des assauts du chien. Il se sentira aisi en sécurité car il sera en hauteur par rapport au chien.

Vous pouvez aussi montrer à votre enfant comment distraire le chien. Attachez un jouet à une corde qu’il peut traîner ici et là dans la maison ou dans la cour. Le chien focalisera son attention sur le jouet au lieu de poursuivre l’enfant.

Et aux enfants plus âgés (environ 8 ans), vous pouvez leur recommander d’ignorer tout simplement l’animal. Le chien comprendra qu’il ne joue pas avec lui, il se lassera et s’arrêtera.

2. Bien traiter le chiot

Ne le frappez pas, ne lui donnez pas de coup de pied, ou ne l’importunez pas. Il ne faut en aucun cas tirer sur sa queue ou ses oreilles. Cela l’irritera et pourrait lui faire mal. Il pourrait dans ce cas se montrer méchant et pourrait mordre par reflexe !

3. Parler d’un ton normal

Ne hurlez pas, ne criez pas sur votre chiot. Son audition est plus sensible que la nôtre.

4. Ne pas embrasser ou ne pas étreindre le chiot

Les humains montrent leur affection de cette façon, mais dans le monde canin, cela représente une menace.

5. Ne pas lui courir après si le chiot s’en va

Ceci signifie qu’il ne veut plus jouer. Aussi, choisissez un endroit dans votre maison où le chiot pourra se reposer sans que l’enfant le dérange. Apprenez à votre enfant à respecter son lieu de repos.

6. Ne pas l’importuner quand il mange ou quand il dort

Ce sont des moments où les chiens n’aiment pas être dérangés

7. Ne pas le caresser à plusieurs si des amis viennent à la maison

Le chien peut s’affoler devant l’excès d’attention et la précipitation de plusieurs enfants sur lui. IL faut faire attention car s’il est effrayé il pourrait mordre.

De manière générale, vous devez éduquer votre enfant petit à petit. Observez son comportement lorsqu’il joue avec l’animal. Apprenez-lui à mieux connaître l’animal. Vous pouvez aussi expliquer à votre enfant que comme lui, l’animal peut avoir mal ou avoir envie de dormir et a besoin de tranquillité. En s’identifiant à l’animal, votre enfant saura mieux réagir en sa présence.

Pour conclure, surveillez toujours de près votre enfant lorsqu’il joue avec le chien.




Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*