Découvrir Le Costa Rica

  • Sumo

Ce n’est pas pour rien que le Yigüïrro, ou merle brun, est l’oiseau national du Costa Rica ; annonciateur du printemps, il réjouit les premiers jours de mai. Ce pays incroyable regorge de mille et une richesses fauniques et florales, de volcans, parcs nationaux, réserves, montagnes et plages où prolifère la vie.

Costa Rica

Cela signifie que l’on peut reprendre les traces de Christophe Colomb, arrivé au XVIe siècle dans la baie actuelle de Limon, et y rencontrer encore une nature primitive et protégée. Cet état d’Amérique central situé entre le Nicaragua et le Panama, est resté, jusqu’à son indépendance en 1821, un des pays les plus pauvres de l’empire espagnol, malgré l’exceptionnelle fertilité de son sous-sol. C’est peut-être pour cette raison que le Costa Rica est aujourd’hui LA destination idéale pour une aventure exploratoire en forêt tropicale

Fôret Costa Rica

Au milieu du XIXe siècle, le café introduit depuis Cuba devient le premier produit d’exportation et assure une certaine prospérité. Entre 1948 et la fin des années 80, ce pays qui a supprimé son armée devient l’état-providence le plus développé. LesTicos, surnom que se sont donnés les habitants du Costa Rica eux-mêmes, sont fiers que leur pays soit considéré comme  » la Suisse  » d’Amérique Centrale en raison de sa stabilité politique.

Parcourir la biodiversité

Costa Rica

Le centre du Costa Rica est en fait une haute chaîne volcanique, surmontée de hauts plateaux, tendue entre les deux amériques et bordée par le Pacifique et la mer des Bahamas. 10% de la faune mondiale s’y trouve. Les écureuils sont nombreux, le singe araignée est le plus agile du pays et le puma chasse tranquilement. Le Basilic vert, le  » Jésus Christ  » des lézards qui parvient à courir sur l’eau grâce à la vitesse de ses déplacements, était craint par les Indiens car on lui attribuait des pouvoirs surnaturels. Grenouille des fraises ou encore rainette aux flancs bleus, on recense jusqu’à 150 espèces de grenouilles et amphibiens. La faune ailée y est également bien représentée avec les perroquets, les toucans, le quetzal, les oiseaux-mouches, les hiboux et les aigles.

Une quantité impressionnante de familles végétales s’est répandue partout sur le sol. Et malgré les années de déforestations intenses qu’il a connu, le Costa Rica est devenu un pionnier dans la protection des ressources naturelles, avec quarante parcs naturels et de nombreux centres de recherches, accueillant les visiteurs. Monteverde est considérée comme une des forêts les plus riches et les plus diversifiées, mais aussi comme la plus grande forêt nuageuse au monde. Les explorateurs en herbe pourront y trouver d’ensorceleuses orchidées, de doux tapis de mousse et le palo verde, l’arbre vert.

Une éco-aventure un peu sportive mais étourdissante !

Costa Rica, photos Costa Rica, Découvrir le Costa Rica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *