Comment sauver un oiseau intoxiqué ?

Comment sauver un oiseau intoxiqué ?
  • SumoMe






Vous venez à peine de commencer à cuisiner et voilà que votre téléphone sonne ! C’est une vieille connaissance dont vous n’avez pas eu de nouvelles depuis longtemps. Vous entamez la conversation avec enthousiasme. Vous perdez la notion du temps et vous oubliez complètement ce que vous avez sur le feu. Après 20 minutes, vous sentez une odeur de bruler ! Effectivement, l’eau s’est complètement évaporée entre temps et le fond de la poêle a commencé à coller. Pire encore, votre cacatoès git au fond de sa cage.

C’est ce que l’on pourrait qualifier d’accident domestique pour un oiseau et ils sont très fréquents.
Le plus souvent, ils sont causés par l’inhalation de toxines présentes dans l’air ambiant provenant de la fumée émis par les ustensiles de cuisine brulants ou des fours autonettoyants. Les oiseaux peuvent aussi avoir un malaise suite à l’inhalation d’émissions de monoxyde de carbone. Les sources peuvent être très nombreuses dans un foyer : radiateurs ou fourneaux défaillants, produits de nettoyage, insecticides, différents aérosols, vapeurs de peintures.

Ce qui est malheureux, c’est que les propriétaires réalisent généralement trop tard quand une odeur incommode leur compagnon à plumes. En fait, le plus souvent l’oiseau ne manifeste aucun signe. Vous le trouvez agonisant ou raide mort dans sa cage.

Si vous avez de la chance, votre oiseau peut quand même manifester quelques symptômes comme une respiration difficile ou une respiration avec le bec ouvert, l’incapacité à rester sur le perchoir, un air léthargique, une queue qui remue frénétiquement, un comportement incohérent. Parfois leurs pattes et leur bec virent au gris ou deviennent complètement blême.

Que faire si vous constatez l’un de ces symptômes ?

Le meilleur remède est d’éloigner l’oiseau de la source du problème et de l’emmener là où il y a de l’air frais. Cela devrait lui permettre d’éliminer les toxines et de reprendre une respiration normale.

Si après quelques minutes, vous ne voyez aucun changement, vous devez l’emmener sans plus tarder chez le vétérinaire car c’est un cas d’extrême urgence. Votre oiseau sera probablement mis sous oxygène. Le vétérinaire peut également prescrire un traitement pour essayer d’évacuer les fluides toxiques des poumons ; ou encore des médicaments pour faire dilater les bronches et élargir les voies respiratoires pour qu’il puisse y faire circuler plus facilement de l’oxygène. Dans certains cas, l’oiseau peut avoir besoin d’anti-inflammatoires ou d’antibiotiques.

Néanmoins, n’attendez pas de pareilles situations pour emmener votre oiseau prendre un bol d’air frais. Cela ne pourra que lui faire du bien !

Vous ne devez en aucun cas sous estimer les fumées. Elles sont très nocives !
L’intoxication est vraiment un danger sérieux pour les oiseaux et pour votre entourage! Si vous réagissez vite, vous avez toutes les chances de sauver votre titi !




Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*