Papeete

Papeete
  • Sharebar




style= »display:inline-block;width:468px;height:60px »
data-ad-client= »ca-pub-0653365789798727″
data-ad-slot= »9253345733″>


Principale ville de l’île de Tahiti, Papeete est la capitale de la Polynésie française. Située dans l’archipel de la Société, le plus grand des cinq qui constituent les 118 îles de ce territoire, l’île de Tahiti,  perdue dans les mers du sud de l’océan pacifique, n’a eu de cesse de faire rêver les hommes depuis sa découverte par Bougainville en 1768 : «Le paradis terrestr ! Mais c’est le paradis terrestre!». Elle est une destination à part entière, très riche en paysages idylliques, bien sûr,  mais aussi très précieuse d’un point de vue culturel et artistique : visite guidée d’une île trop souvent traversée par le flux des touristes et parfois trop vite jugée.

Papeete-Polynésie Française

Capitale de l’île de près de 26000 habitants, Papeete n’est pas seulement le lieu de départ et d’arrivée vers les îles environnantes de la Polynésie. C’est une ville qui mérite que l’on s’y attarde un peu, le temps de découvrir son marché coloré ses musées, son jardin botanique.

Le marché de Papeete est actif tous les jours, facilement repérable, en plein centre de la ville. Avant de pénétrer à l’intérieur du marché couvert, on se laisse facilement enivrer par l’odeur des bouquets de fleurs et par les couleurs ultra vives des paréos traditionnels vendus à l’extérieur du marché. A l’intérieur, le marché se décline sur deux étages : au rez-de-chaussée, les fruits (mangues bananes, ananas, oranges, citrons verts, goyaves, corossols, barbadines, ramboutans…), les légumes (uru, igname, taro, patates douces, pota, racines de gingembre…), les poissons (poissons perroquets, espadons, Mahi mahi, daurades, rougets…), vanille, paniers, fleurs et chapeaux ; à l’étage supérieur, objets souvenirs en tout genre, robes, tee-shirts, artisanat en bois (Tiki, Hmété, ukulélé…). Le tout en provenance directe des producteurs locaux, fraîcheur garantie.  Vous pourrez également vous faire tatouer sur le marché, loin des effets de mode, le tatouage est une véritable institution en Polynésie et revêt un caractère sacré.

Le musée de Tahiti et des Iles de Punaauaia. Situé à 20 minutes de Papeete, il est l’héritier de l’ancien musée de Papeete dit «Vieux Papeete». Le musée présente aussi bien l’environnement naturel des archipels polynésiennes, volcans, lacs, montagnes, que l’histoire et la culture de ce peuple. Vous trouverez  également  toute une zone qui retrace la découverte de la Polynésie française par les grands navigateurs européens. Un buste de Bougainville est notamment érigé dans le jardin botanique de l’île. Si cette visite est rarement incluse dans le programme très «nature» que s’imposent les touristes de l’île, elle apporte néanmoins une foule de renseignements sur son milieu naturel et sur la façon dont on y vit. Tout ça pour dire que vous apprécierez d’autant plus l’art de vivre de Tahiti que vous en comprendrez mieux les rouages.

De la même façon, le Musée Gauguin situé  au bord du lagon et adossé au jardin botanique, surprend généralement ses visiteurs, qui s’attendent à y voir exposée une grande partie de l’œuvre du peintre. Mais ici, aucune toile, en tout cas pas celle que vous avez pu admirer sur les revues  spécialisées. Et pourtant le musée Gaugin est un passage obligé de Papeete car il présente de façon extrêmement précise et claire la vie du peintre, et l’impact de son imprégnation de l’île sur ses toiles. Comprendre le comment des œuvres pour l’apprécier dans toute sa splendeur, mais cette fois-ci loin de la terre d’asile de l’artiste.

Le jardin botanique. C’est un espace magnifique dans lequel on trouve un large panel des fleurs et plantes tropicales. La promenade y est enivrante et à la foi apaisante, loin du tumulte de la ville de Papeete. Vous êtes en bordure de lagon et la ballade est délicieuse : les couleurs et les odeurs des fleurs et plantes tropicales saturent l’air du jardin. Si vous avez la main verte, faite attention où vous mettez les pieds et ramassez les graines qui recouvrent les allées…de retour à la maison, vous pourrez toujours essayer de les planter.

Délaissées par les touristes qui préfèrent se prélasser directement sur les plages mythiques de Bora Bora, les plages de l’île de Tahiti, voisines de l’agglomération de Papeete, ne vous décevront pas pour autant. Le sable blanc de Toaroto et Papehue est un prélude aux paysages d’Eden de la Polynésie. Ne manquez pas non plus Taiarapu et sa plage volcanique presque noire. Le spectacle est aussi sur les vagues : surf tout azimuts. La côte orientale est assez sauvage, et se prête bien à la plongée en tuba. Mais le plus beau de l’île est sans doute l’intérieur des terres, avec ses vallées et ses cascades sauvages, un vrai bonheur.

De retour en ville, la vie nocturne de Papeete et ses animations culturelles, dont le Heiva traditionnel, offriront à tous un dépaysement total de Folklore. Sans oublier les nombreux bars et Night clubs de la capitale. Si vous n’êtes pas couché au petit matin, pourquoi ne pas aller à la messe célébrée dans le temple Paofai : c’est le temple le plus important de l’île, il est de couleur rose, vert, et blanc et il est situé sur le front de mer, une merveille.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*