Mexique – Visite de Chichén Itza

Mexique – Visite de Chichén Itza
  • SumoMe






Les pyramides de Chichén Itza se trouvent au nord dans la région de Yucatán, à une centaine de kilomètres de Mérida. Chi signifie en Maya «bouche», la définition de Chén est «puits» et Itza est le nom du peuple qui s’installa à cet endroit en l’an 534 après Jésus-Christ. Chichén Itza était l’un des plus importants centres religieux au 10è siècle. À l’époque le site s’étendait sur 300 hectares. Ce dernier était dédié au dieu Kukulcán, le serpent à plume. Chichén Itza a été déclaré comme étant l’une des Sept Nouvelles Merveilles du Monde.

Chichén Itza- Mexique

Les civilisations Toltèques et Mayas ont également habité les lieux, mais quand les Itzá sont arrivés, peuple issu du plateau central et de la côte, ces derniers apportèrent une nouvelle conception de la religion. L’art, fut fortement influencé, les rites ainsi que les sacrifices se modifièrent aussi. Le site fut déserté à la fin du 10e siècle.

Les principaux monuments que l’on peut admirer sont la pyramide de Kukulcán, surnommée El Castillo, le temple des jaguars et un jeu de paume. En regardant de près, les fresques vous verrez plusieurs serpents à plumes juxtaposés, cela montre le mélange entre les deux civilisations Toltèques et Mayas. Si l’on n’y fait  pas attention, on ne s’en rend pas compte, tellement les deux sortes de dessins s’harmonisent bien entre eux.
Le puit naturel qui se trouve un peu plus loin, s’appelle le Cenote Sagrado, c’est ici que les Mayas effectuaient les sacrifices humains, en particulier des femmes et des enfants offerts aux dieux. Les archéologues ont aussi découvert des disques d’or dentelés. Les ciselures ont été taillées parfaitement. L’art Maya était déjà très avancé. Sur les objets, des motifs Toltèques se mélangent aux premiers motifs Mayas.

C’est dans la partie nord du site archéologique que vous trouverez les monuments les plus imposants, dont la fameuse pyramide. Escaladez l’escalier de cet imposant bâtiment est très impressionnant. Du haut de la pyramide, la vie sur le «groupe des mille colonnes» est magnifique. La forêt entourant le temple des guerriers, participent au côté mystérieux de l’endroit.
La pyramide El Castillo fait 24 mètres de haut, elle possède 91 marches et les escaliers sont creusés sur les quatre faces. Le monument représente les 364 jours de l’année, le dernier plateau est le 365ème jour. Kukucán est un calendrier solaire.

Au pied de la pyramide, deux serpents ont été sculptés. En observant de biais la pyramide, l’on se rend compte que les neuf plateaux représentent les corps des deux serpents. Selon l’orientation du soleil, l’aspect du bâtiment change du tout au tout. Nous vous conseillons d’aller visiter  Chichén Itza durant les équinoxes de mars et de septembre, les reflets du soleil animent l’apparence des lieux. La construction de la pyramide a été calculée, pour qu’à chaque équinoxe, une ombre se pose sur les escaliers, formant ainsi un serpent qui monte et qui descend les marches.

N’hésitez pas à visiter l’intérieur de la pyramide, vous remonterez par un escalier étriqué et arriverez au cœur de la pyramide construite à l’origine. Vous y verrez deux autels sacrificiels au centre. La crypte de la pyramide abrite un trésor toltèque, c’est un trône en forme de jaguar et aux yeux de jade.

Allez aussi vous balader sur le site du «jeu de pelote», les vestiges sont bien conservés. Les fresques dessinées sur cet immense terrain sont magnifiques. Elles témoignent des coutumes des peuples Mayas. Les vainqueurs du jeu, étaient sacrifiés pour la renaissance du Soleil. Derrière la pyramide se trouve le temple des guerriers jaguar, au sommet, sur le dernier pallier, se trouvent deux queues de serpents, les deux têtes ont été dessinées en bas. Un personnage sculpté est couché en face des deux têtes de serpents, on l’appelle le chac-mool, c’est à cet endroit que les Mayas faisaient leurs offrandes. Chaque pilier du temple représente le guerrier maya toltèque Kukulcán.

Un peu plus loin à l’entrée de la forêt, se trouve le complexe de Chichén Viejo, on y rencontre moins de touristes, pourtant les lieux sont tout aussi charmants. C’est un ensemble d’édifices de style Puuc. L’édifice le plus célèbre est le Caracol (escargot), on suppose qu’il servait d’observatoire astronomique, de la planète Vénus, on peut en effet voir le cycle de cette planète en regardant par les fenêtres de la tour.

Si vous êtes amateurs des sites archéologiques du Mexique, ne manquez pas la visite de Tulum situé également dans la province du Yucatan. Encore bien d’autres sites se trouvent à proximité de Chichén Viejo, parfois on les découvre au hasard d’un chemin : éblouissement des yeux, vous serez littéralement saisi.

Chichén Itza fait partie des sites archéologiques qu’on ne peut éviter quand on passe quelques jours dans la province du Yucatan. Les monuments sont restés quasiment intacts, érodés par les siècles passés certes, mais dans leur ensemble ils sont encore très bien conservés.

 




Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*