Découvrir le Pérou

  • Sumo

À l’ouest de l’Amérique du Sud, le Pérou est entouré par cinq pays : l’Équateur, la Colombie, le Brésil, la Bolivie et le Chili. L’extrême ouest du pays touche l’Océan Pacifique. Le Pérou est marqué par son histoire, de nombreux vestiges précolombiens sont disséminés sur le territoire. L’ancienne capitale de la civilisation inca Cuzco, existe toujours. Les habitants portent toujours des vêtements aux couleurs bariolées, fidèles à leur vieil adage : « Ne t’habille ni en noir, car la vie n’est pas un malheur, ni en blanc, car ce n’est pas tous jours la joie dans le cœur des autres. »

Machu Picchu- Perou

Le Pérou est un immense pays qui s’étend sur plus d’un million de kilomètres carrés. Le climat est tropical à l’est et aride à l’ouest. Divers déserts ornent le littoral. Le Huascaran est le plus haut sommet de la Cordillère à 6 768 mètres.

Quand partir au Pérou ?

Les meilleures périodes pour visiter le Pérou sont : avril, mai, juillet, août, septembre et novembre. En revanche si vous restez à Lima, il vaut mieux y aller en janvier, février ou mars.


Perou’s highlights !

Les attractions les plus connues du Pérou sont Cuzco et le Machu Picchu, ils sont inévitables si l’on part visiter ce magnifique pays perché en haut des montagnes. Cuzco a été fortement influencée par la présence espagnole, énormément d’édifices religieux ornementent la ville, cependant, son architecture typiquement inca a su être préservée. Non loin de la cité, les touristes auront accès à de nombreux vestiges précolombiens. Toutes les excursions menant à la vallée sacrée et à l’Amazonie, partent de Cuzco.

Le Machu Picchu est situé sur les hauteurs d’une colline au centre des montagnes montueuses, les vents froids saisissent souvent le visiteur. Le site archéologique est très bien conservé, il est divisé en deux secteurs, l’un dénommé Agricole, l’autre Urbain. Vous y verrez des anciens temples, des palais, des escaliers, des fontaines, l’ensemble étalé sur une vingtaine d’hectares. Les vestiges renseignent les visiteurs sur le mode de vie des Incas à l’époque précolombienne. Le Machu Picchu possède quatre quartiers séparés par un carré central. Au sein des différents quartiers se trouvent les anciens lieux réservés aux agriculteurs, aux prisons, à l’industrie… Le mirador qui se dresse au-dessus des vestiges offre une vue imprenable sur le site.

Plus au sud, à 1000 kilomètres de Lima, se trouve Arequipa la deuxième agglomération du Pérou. Les maisons construites en pierres volcaniques sont superbes, leur blancheur resplendit grâce aux rayons du soleil présents toute l’année. C’est pourquoi le surnom d’Arequipa est « ville blanche ». Le couvent de Santa Catalina est le plus beau bâtiment de la ville, les touristes qui le visiteront auront le sentiment d’être retournés au 16e siècle. L’intérieur n’a pas changé depuis sa construction : patio, cloîtres, maisons, ainsi que ses rues. Santa Catalina ressemble à une mini-ville abritée des aléas du temps.

Comment se déplacer au Pérou ?

Il est possible de découvrir le Pérou en bus ou en train. Selon votre budget, vous pourrez obtenir un train climatisé avec télévision, hôtesse… et des bus eux aussi climatisé, munis de toilettes, ou avoir un moyen de transport dit plus « local », mais donc moins confortable.

Le Pérou et ses incontournables !

Le lac Titicaca est à voir absolument, il est situé entre la Bolivie et le Pérou à 3636 mètres d’altitude. Plusieurs îles émergent du lac et sont à visiter. Dans cette région la culture indienne a été préservée.

Puno, ville de plus de 60 000 habitants, se trouve au bord du lac. La ville est réputée pour son artisanat et pour son folklore.
Au marché artisanal de Laykakota, les visiteurs trouveront des objets typiquement péruviens composés de tissus en alpaga : bonnet, poncho, couvertures… Au nord du pays, il est possible de faire de belles excursions dans le Callejon de Huaylas. C’est une gigantesque vallée, entourée par la Cordillera Blanca (Cordillère Blanche). C’est une région magnifique qui attire principalement les randonneurs.

Huaras, est la ville principale de la région, elle est dotée de toutes les infrastructures nécessaires aux touristes. À proximité, l’impressionnant site archéologique de Chavin Huantar est à visiter.

Dans la région amazonienne, plusieurs parcs naturels ont été créés par le gouvernement péruvien. La ville de Puerto Maldonado se situe à côté de quatre grandes réserves : le Parc national de Manu, la plus célèbre,  est une extraordinaire forêt tropicale où prolifèrent la faune et la flore.

Le littoral au nord du Pérou offre un décor différent. Les sites de Chan Chan ou les pyramides du soleil et de la lune, laissés par les civilisations Moche et Chimu, sont des endroits magnifiques, très riches sur le plan culturel.

Chan Chan est la ville d’argile la plus grande du monde, la civilisation Chimu avait utilisé de l’argile, des galets, de la boue, du bois et des roseaux pour construire une cité tout entière.
La ville se confond au paysage sablonneux de la côte. Les citadelles qui la composent lui donnent beaucoup de cachet.
Les pyramides du Soleil et de la Lune (Huaca del Sol et de la Luna) se trouvent à proximité de Trujillo, elles témoignent d’un passé ancien. La première pyramide, haute de 228 mètres, est la plus grande du Pérou.
Les amoureux de la nature seront heureux d’observer des milliers d’oiseaux de mer, d’otaries, de manchots… à la Reserva Nacional Paracas, la faune présente, ressemble trait pour trait à celle qu’on trouve sur l’île des Galapagos. Afin d’effectuer la visite de la réserve, les touristes doivent partir en bateau de la ville de Pisco.

En poussant un peu plus vers le sud, dans le désert péruvien, des vestiges d’un peuple pré-inca encore méconnu sont présents.

La plaine de Nazca est couverte de dessins uniquement visibles vus du ciel. Pour admirer ces merveilleux trésors, vous pouvez embarquer dans un petit avion dans la ville de Nazca pour un peu moins de 50 dollars. Des sites très touristiques comme le Machu Pitchu ou Cuzco sont incontournables quand on visite le Pérou. Néanmoins, il existe d’autres lieux beaucoup moins touristiques qui méritent aussi le détour comme la région de la cordillère blanche ou la côte sud, leurs aspects sauvages charmeront les aventuriers venus passer quelques jours dans ses régions les plus reculées.

Astuce : 

Pour aller au Machu Picchu par le chemin des Incas, les visiteurs devront faire une marche de 4 jours. Il faut être en très bonne forme physique. L’altitude maximale est à 4100 mètres. L’équipement nécessaire à l’excursion est : tente, sac de couchage chaud, chaussures de marche, nourriture, etc. Le plus prudent est de prendre un guide à Cuzco. Vous pouvez même louer les services d’un « porteur » et d’un cuisinier, ils sont habitués à faire de tel trajet auprès des touristes. Le matériel peut aussi être loué sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *