Akita Inu

Akita Inu
  • SumoMe






Histoire:

L’Akita est peut-être la plus célèbre et vénérée des races de chien d’origine japonaise. Il ressemble aux chiens qui ornent les anciens tombeaux japonais. Toutefois l’Akita moderne est le résultat d’un effort concerté sur la restauration de sept races de chiens japonais au XIXème siècle. La race Akita, le plus grand chien, fut obtenue en croisant plusieurs races dont certaines destinées au combat. En 1918, la Société Akita-Inu Hozankai du Japon fut créée pour préserver l’Akita originel et en 1931, l’Akita fut désigné comme un des monuments naturels japonais. Hachiko, fut le plus honoré Akita de tous les temps. Dans les années 1920, il se rendait à la gare tous les soirs pour saluer et raccompagner son maître à la maison. Quand son maître mourut, il continua à l’attendre tous les jours pendant 9 ans jusqu’à sa mort. De nos jours, au Japon, un statut et une cérémonie annuelle en hommage à la loyauté de Hachiko lui sont dédiés. Les premiers Akita arriva en Amérique en 1937 et en France en 1981. Aujourd’hui, l’Akita est surtout utilisé comme chien de garde et chien policier au Japon.

Akita_Inu

Caractère/Education:

L’Akita est un chien amical. Il est souvent réservé, indépendant, discret et a un fort caractère. Il est souvent agressif envers les autres chiens du même sexe. Il est très protecteur envers sa famille. Il aboie rarement. L’Akita a besoin d’un exercice mental et physique quotidien. Si ces besoins sont satisfaits, il peut devenir un chien poli et calme. Il peut vivre en dehors de la maison sous un climat froid et tempéré. Néanmoins, il ne supporte pas la chaleur.

Aspect général:

Santé:

Son poil a besoin d’être brossé au mois une fois par semaine.

Problèmes majeurs : Dysplasie de la hanche, Atrophie progressive de la rétine

Problèmes mineurs : Dysplasie des coudes, dermatose, adénite sébacée, torsion gastrique, rupture sévère des ligaments, ostéosarcome, lymphosarcome, hypothyroïdie

Souvent vus : luxation des rotules, entropion, épilepsie, cataracte, poly neuropathie, hypoplasie cortical rénal, microphtalmie

Tests suggérés : Hanche, coudes, yeux, thyroïde




Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*