Moscou – Visite du Kremlin

Moscou – Visite du Kremlin
  • Sumo





Qu’est ce qu’un Kremlin ? Ce terme indique une citadelle urbaine russe, une forteresse de la ville. Anciennement, les villes russes n’avaient pas de murailles de protection hormis leurs centres qui étaient protégés par de vastes enceintes et abritaient les palais royaux, les églises, et autres bâtiments importants.
Le Kremlin de Moscou est le plus connu de tous les Kremlins.
Il se situe géographiquement au centre de la ville. Construit sur la colline Borovitskaïa, il domine la rivière Moskova et la Place Rouge.

Kremlin

La forme de cet ensemble architectural étonnant est triangulaire, et entoure de ses murs les palais et les cathédrales des siècles passés. Ces monuments sont devenus musées aujourd’hui ou sièges d’instances gouvernementales.

On commence à parler de Kremlin au XIIème siècle, alors que la forteresse n’est qu’une palissade de 3 mètres construite sur un talus de terre de huit mètres.
Du XIIème au XVème siècle, entre attaques et reconstructions, la forteresse se consolide peu à peu, des douves sont creusées, le bois remplacé par les pierres, puis la brique, et la première tour est construite.
Au XVème siècle, le prince Ivan II réunifie les principautés de Russie, et devient Grand-Prince de toutes les Russies.  Afin d’avoir une résidence digne de son nouveau prestige, il fait reconstruire le Kremlin. Les architectes russes laissent place aux architectes étrangers et peu à peu la forteresse s’enrichit et s’agrandit.En 1571, les Tartares de Crimée assaillent le Kremlin, et le détruisent en partie, les Polonais en font de même en 1610, puis c‘est au tour des Français sous Napoléon 1er en 1812. Chaque destruction laisse place à une restauration qui modifie son aspect extérieur et intérieur.
Son réel couronnement est marqué au XVIIème siècle, lorsque le Kremlin cesse d’être une forteresse et devient une résidence d’apparat.
Depuis, Tsars, dirigeants soviétiques et actuellement le président de la fédération de Russie élisent le Kremlin résidence officielle. Il abrite également les sépultures de 47 tsars !

Aujourd’hui, le Kremlin est une ville dans la ville. Un château reliant le passé médiéval à la ville moderne. Son quartier est devenu le plus populaire de la ville. Il est entouré d’une muraille de 2 235 mètres. Celle-ci peut avoir 6 mètres d’épaisseur et 19 mètres de hauteur. 20 tours sont disposées le long de l’enceinte.

Une d’entre elles, la tour Koutafia, ne fait pas partie de l’enceinte. Chaque tour est unique! Elles sont rondes, carrées, polygonales. Construites en brique, leur socle est sobre, et seule la partie supérieure en pierre blanche est décorée. Elles mesurent entre 20 et 70 mètres de hauteur. La Tour médiane de l’Arsena est étonnante, avec sa terrasse et son toit pyramidal. La Tour d’angle de l’Arsenal possède encore un puits secret. La Tour du Sénat était une tour défensive de la place rouge. La Tour du Tsar était celle ou le Tsar Ivan IV observait les exécutions. Chacune des tours est une référence historique et sa création mérite d’être connue.

Quel monument visiter  ?La Cathédrale de l’Assomption est la plus ancienne et la plus importante des églises du Kremlin. Ivan III Le Grand la fit construire au XVème siècle pour remplacer une petite église et symboliser la gloire de Moscou. Elle devint le siège de l’église orthodoxe russe. C’est un architecte italien qui la construisit, et en fit le chef d’œuvre de l’architecture sacrée russe.
La Cathédrale de l’Annonciation servait de chapelle privée pour le Tsar. Construite par le même Ivan le terrible pour remplacer une plus petite église. Ses particularités sont ses dômes d’or splendides, et sa porte Grosnenski de laquelle Ivan assistait aux offices religieux.

Le Palais des armures, lui, expose les trésors de la cour impériale, dont le diamant Orlov de 190 carats. Transformé en musée sous Napoléon, il abrite armures et épées des principaux Tsars.
La Place des Cathédrales, siège de tous les couronnements depuis le XIVème siècle jusqu’à ce que la capitale devienne St Petersburg. L’esprit des tsars russes est partout. Elle héberge notamment la Cathédrale de l’Assomption, et est dominé par le clocher doré d’Ivan le Terrible haut de ses 80 mètres de pierres blanches et brillantes.

L’Arsenal
 est l’actuel quartier général de la garde du Kremlin, qui expose les canons des batailles russes les plus sanglantes. Il fut transformé en musée après le départ de Napoléon.

Le Sénat, actuelle résidence présidentielle, et le Palais de verre, symbole du communisme sous Khrouchtchev, méritent d’être visités.

La place rouge est intimement liée à l’histoire du Kremlin. C’est là que ce sont jouées toutes les étapes importantes de la vie politique russe. Elle représente le centre de Moscou. On l’appelle la place rouge, mais cela pourrait être aussi la belle place, rouge et belle étant deux adjectifs très proches en russe.

Hormis le Kremlin, au sud, on y trouve à  ses extrémités ouest et est l’une des plus belles églises de Russie, la cathédrale de l’Intercession, plus connue sous le nom de cathédrale Basile-le-Bienheureux. Construite au XVIème siècle, elle possède 9 coupoles polychromes en forme de bulbes très reconnaissables et très photogéniques !

Au milieu, contre la muraille du Kremlin, se trouve le mausolée de Lénine.

Vous pourrez vous promener sur la place rouge, et retrouver, peut-être, l’esprit de toutes les commémorations soviétiques, les décrets annoncés dans le sang d’Ivan Le Terrible et de tous les tsars l’ayant précédé, ou simplement admirer la spectaculaire beauté du Kremlin avant de décider d’aller diner sur les bords de la Moskova.

Après la visite du Kremlin, ne quittez pas Moscou sans la visite de la Galerie Tetriakov, un des plus grands musées du monde et le plus grand musée d’Art Russe. Il regroupe en particulier une collection d’icones du grand peintre Andrei Roublev. C’est également une alternative à la visite du Kremlin les jours de grand froid qui vous comblera toute une journée, puisqu’il comporte pas moins de 60 salles !





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*