Brésil – Le carnaval de Rio

Brésil – Le carnaval de Rio
  • SumoMe






Vivez aux rythmes de la samba pendant le carnaval le plus connu et le plus riche du Brésil : le carnaval de Rio de Janeiro! C’est l’évènement incontournable dans tout le pays, devenu le symbole même du carnaval dans le monde entier. Chaque année des milliers de touristes nationaux et internationaux se donnent rendez-vous entre l’épiphanie et le Carême pour vivre le plus grand évènement de Rio après le réveillon du nouvel an. C’est l’occasion également de découvrir la deuxième métropole du Brésil après Sao Paulo, le centre touristique et culturel par excellence du pays.

 

Carnaval Rio- Brésil

L’origine du carnaval brésilien est européenne. Il symbolisait à l’époque «l’entrée dans le carême», l’entrudo. Ce rite de l’entrudo a été ensuite interdit à cause des violences qui y émergeaient à Rio de Janeiro. Ce n’est qu’à la fin du XIXème siècle que les cordoes font apparition : petits groupes de danseurs et musiciens, ils déambulaient dans les rues dans la capitale de l’époque. Ces cordoes ne sont en fait que les ancêtres des écoles de samba modernes qui aujourd’hui embrasent le pays tout entier à l’occasion de cette fête nationale.

Aujourd’hui la particularité du Carnaval de Rio se trouve dans son organisation gigantesque. Les meilleures écoles de danse et de samba se préparent toute l’année pour participer à l’extraordinaire défilé du Sambodrome. Pour l’évènement le plus populaire de Rio, l’avenue Marques de Sapucai, connue comme «la passerelle du rêve», est aménagée pour recevoir les milliers de spectateurs venus admirer les défilés.

Pendant plusieurs jours, et durant toute la nuit (de 21h  jusqu’au lever du jour), les différentes écoles de danse sont en compétition pour devenir la championne de l’année et présentent leur samba-enredo, en quelque sorte leur thème de prédilection! Pour acheter sa propre fantasia, comptez entre 50 et 150 euros, et participez au défilé duSambodrome sous les couleurs d’une école. Les écoles de danse mettent en ligne toutes les modalités nécessaires et les journaux d’information donnent également toutes les informations. Vous pourrez alors défiler avec une des plus grandes écoles de Samba de la ville et vivre un moment inoubliable.

Bien avant ces évènements et en marge des défilés spectaculaires du Sambodrome, le carnaval débute dans les rues de la ville avec les défilés des bandas et des blocos, des groupes de musique qui animent les différents quartiers de Rio. D’autres chars, moins sophistiqués mais néanmoins très colorés et surtout armés de décibels surpuissants…précèdent les résidents du quartier, leur famille, les passants, les touristes. C’est le carnaval dans toute sa spontanéité, son allégresse et sa folie. Le détour en vaut la chandelle : ambiance garantie. On en oublie de manger et de dormir.

Profitez bien sûr de cet évènement pour visiter les sites incontournables de la ville, à commencer par son plus grand symbole : le Pain de sucre. Cette énorme masse rocheuse de 390 mètres de haut surplombe la baie de Guanabara. Pour y accéder, il faut prendre le téléphérique dans le quartier d’Urca. Encore plus haut, la statue du Cristo Redentor, qui se trouve au sommet du Morro do Corcovado, à 710 mètres, et qui mesure à lui seul 38 mètres. On y arrive en autobus depuis la gare du Trem do Corcovado, ou directement en voiture ou en taxi. La vue imprenable sur la baie vaut bien la montée des quelques 220 marches qui permettent d’accéder à la terrasse…Retour au niveau 0, sur les plages mythiques de Copacabana et de  Ipanema, qui s’étirent tout au long de la baie, et qui sont prises d’assaut le week-end par les habitants du quartier et les touristes du monde entier. Ne ratez pas la visite du Parc national de Tijuca, la plus grande forêt tropicale au monde en zone urbaine. Cette forêt protégée fait partie de la « Mata Atlantica do Brazil », une immense réserve pour la faune et la flore. Pour finir la visite, pas besoin d’être fan de football pour apprécier le stade des quintuples champions du monde : le Maracana. C’est l’un des plus grands stades au monde (200000 mille spectateurs) mais c’est surtout le fief des équipes les plus prestigieuses du pays : Flamengo et Fluminence. Le football fait autant que le carnaval la fierté des Brésiliens.

 




Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*