Séjour à Tinghir

Séjour à Tinghir
  • Sumo






Tinghir, Tineghir ou Tinerhir est une ville magnifique située au sud du Maroc. Les paysages aux alentours sont extraordinaires, il n’est pas rare d’y rencontrer encore des berbères qui la plupart du temps vivent de leur artisanat. Les gorges de Todgha, au milieu de laquelle coule une rivière, sont spectaculaires. La ville de Tinghir se trouve dans une région montagneuse, entre le Haut et l’Anti-Atlas, dans la région de Ouarzazate.

Tinghir est au cœur d’une magnifique oasis, cette jolie palmeraie s’étend sur 30 kilomètres en suivant l’Oued Todgha. Les voyageurs viennent souvent faire escale dans la ville surnommée la «Perle du Maroc», la beauté des sites naturels attirent de plus en plus. La rivière de l’Oued Todgha coule en amont des Gorges, sur les parois du Haut Atlas (Tizgui), elle débouche sur une immense plaine qui continue jusqu’à Ferkla. La palmeraie de Todgha est située sur les rives de l’Oued Todgha. Un réseau de canalisation l’irrigue quotidiennement.

Vous serez inévitablement séduit par les maisons traditionnelles de couleur ocre de Tinghir, c’est une étape agréable, la ville est très souvent le point de départ de nombreuses excursions. Dans la ville en elle-même, la Kasbah du Glaoui ne passe pas inaperçue, construite sur la colline, elle domine Tinghir. Le bâtiment est malheureusement dans un état de délabrement tel, qu’on peut difficilement le visiter.
Lors de votre séjour vous irez voir les superbes Gorges de Todgha. Les voyageurs viennent nombreux visiter ces impressionnantes falaises, hautes de 300 mètres. L’eau de l’Oued Todgha est limpide, l’eau est fraîche, vous aimerez faire une pause tranquille assis le long du rivage.

Photo Tinghir- Maroc

En hiver, au moment des fortes pluies ou de la fonte des neiges, de l’eau descend en amont des montagnes, le spectacle est parfois saisissant. L’oued peut sortir de son lit, provoquant ainsi de fortes crues. Les Gorges de Todgha sont à une quinzaine de kilomètres au nord du centre-ville de Tighir.  En y allant, vous aurez des points de vue magnifiques sur la palmeraie, notamment à Assoul ou à Ighri. N’oubliez pas votre appareil photo ! Les falaises des gorges attirent aussi les amateurs d’escalade. Ils se hissent vers les hauteurs, sous les yeux fascinés des touristes. En continuant votre route vers le village d’Agoudal situé à 2300 mètres d’altitude, vous entrerez dans un Maroc pittoresque et préservé.

Avant de partir vous promener au cœur des falaises du Todgha, renseignez-vous sur la météo, l’eau peut monter très vite en cas d’orage, étant donné l’étroitesse des gorges.

La palmeraie est très agréable à visiter, elle est ombragée, vous prendrez beaucoup de plaisir en flânant dans ses allées. Les vergers qui recouvrent toute la partie nord du site englobent une grande variété d’arbres fruitiers : pommiers, poiriers, pruniers, abricotiers, cognassiers, grenadiers, figuiers, amandiers, pêchers. Vous trouverez aussi une incroyable diversité de légumes : tomates, menthe, courges, carottes, navets, fèves, raisins. Plus au centre de la palmeraie, les palmiers laissent peu à peu la place aux oliviers et  la luzerne remplace les vergers. On y cultive aussi le blé.

En continuant votre chemin vers le sud, l’eau étant rare, le paysage de la palmeraie change encore pour laisser apparaître des champs d’orge et des amandiers. En bas de la vallée, la rivière n’irrigue pratiquement plus les villages aux alentours. Un système de tour appelé Nouba a donc été mis en place, il assure la bonne distribution de l’eau dans les villages. Des « Motors » ont aussi été installés, ce sont des puits alimentés au gasoil, qui puisent l’eau dans les profondeurs du sol.

Vous serez ébloui par l’architecture des petits villages marocains situés tout autour de la palmeraie. Ce sont des habitations traditionnelles regroupées dans des «ksours». Les ksours sont des forteresses encerclées par un mur. Chaque «ksar» possède un portail permettant d’avoir accès aux maisons. Ce dispositif défensif permettait aux habitants de se protéger des ennemis, du temps où les attaques entre les différentes tribus étaient quotidiennes. La palmeraie de Toudgha était en effet très convoitée.

Tinghir est un endroit parfait pour faire de la randonnée équestre, du VTT ou de l’escalade. Les amoureux de sport y trouveront leur compte. De nombreux trekking dans les montagnes sont aussi organisées par les agences locales. Ce sont des expériences insolites, mais authentiques. Les paysages somptueux de cette région du Maroc ne vous laisseront pas indifférent.

Vous pourrez rejoindre Tinghir en partant de Fès, en franchissant les gorges du Ziz, ou bien descendre directement jusqu’à Ouarzazate ou Er-Rachidia et prendre ensuite un bus.

Tinghir est la ville la plus proche des gorges de Todgha, c’est sans aucun doute le plus beau site naturel du Maroc. Les gorges ainsi que la Palmeraie, sont deux attractions incontournables à faire durant votre séjour. La beauté des lieux est telle, que vous vous sentirez tout de suite transporté vers un ailleurs au goût de Paradis.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*