Les maladies de peau du cheval

Les maladies de peau du cheval
  • SumoMe





Cheval

Plusieurs facteurs peuvent entraîner les maladies de peau du cheval et elles peuvent se manifester sous différentes formes. Il est très important de les reconnaître pour mieux les traiter.

Les maladies de peau chez le cheval sont : la dermatophilose équine, le staphylocoque, la dermatophytose, la gale demodecique ou démodécie, l’hypersensibilité aux culicoides, les cellules squameuses ou Carcinome à cellules basales, le sarcoïde équin, la papillome équine, la verrue, le mélanome, le pemphigus foliacé, la pemphigoïde bulleuses, l’eczéma allergique de contact ou dermatites ou dermatite de contact, l’urticaire, la photosensibilisation et la dermatose au niveau du paturon.

Les maladies de peau du cheval peuvent être causées par des bactéries, des parasites, des virus, des moisissures ou des allergies aux piqûres d’insectes, aliments, médicaments et à l’environnement. Une réaction aux rayons solaires et des facteurs héréditaires, physiques ou chimiques peuvent également être à l’origine de ces maladies.

La plupart d’entre elles se reconnaissent par une chute de poils du cheval, des démangeaisons et des lésions qui peuvent être douloureuses lorsqu’on les touche, des plaies qui suintent ou une peau rouge, croûteuse, squameuse, écaillée, épaissie et enflée. Certaines maladies peuvent se reconnaître par la manifestation de ces signes alors que d’autres ont besoin d’être diagnostiquées. Mais il est plus prudent de toujours faire un diagnostic pour établir un traitement approprié à la maladie. Beaucoup de ces maladies se guérissent d’elles même et un traitement inapproprié peut empêcher cette guérison. Elles se soignent très vite après avoir été diagnostiquées puis traitées. Certaines comme la dermatose au niveau du paturon peuvent être très difficile à soigner si on n’effectue pas un diagnostic et un traitement très vite.

Vous pouvez soigner les chutes de poils et les lésions avec des shampooings antibactériens et antifongiques. Utilisez des produits contenant du chlorhexidine ou de la Bétadine et évitez d’acheter des produits qui n’affichent pas les composants sur l’emballage. Rincez bien le shampooing et séchez vite le cheval parce qu’une humidité continuelle de la robe peut engendrer d’autres problèmes de peau. Si le cheval possède une fourrure épaisse, ne traitez que la partie infectée.

Si la situation empire ou ne s’améliore pas au bout de 10 jours, arrêtez le traitement et consultez le vétérinaire.

Nous vous recommandons aussi de demander l’assistance de votre vétérinaire si vos chevaux, des gens ou d’autres animaux sont contaminés ou encore si les lésions cutanées se répandent rapidement. Dans certains cas, elles peuvent s’aggraver de manière tellement importante qu’elles se transforment en tumeur.

 




Articles similaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*